Début secteur de contenu

Début navigateur

le fil d’Ariane (breadcrumb trail)

Fin navigateur



Arnaques par courriels accusant d'infractions aux droits d'auteur

Depuis quelques jours, des courriels émanant, prétendument, d’une étude d’avocats sont en circulation. Ils accusent les destinataires d'avoir illégalement téléchargé des fichiers mp3 et d'avoir violé la loi sur le droit d'auteur. Il s'agit d'une escroquerie.

Depuis le 14 octobre 2010, des courriels émanant prétendument d'une étude d'avocats sont en circulation. Lesdits courriels accusent les destinataires d'avoir  téléchargé illégalement des oeuvres protégées par le droit d'auteur. L'email prévoit que pour éviter, par exemple, de faire l'objet d'une poursuite pénale ou de subir une perquisition, le destinataire est prié d'acheter un carte prépayé UKASH de la valeur de 100 euros, et de transmettre le PIN  utile à l'activation de cette carte à une tierce adresse mail. UKASH est une méthode de payement via Web.

Le site web de la présumée société est faux. Il s'agit d'une copie 1:1 du site de l'étude d'avocats „rechtsanwalt-giese.de". Sur la page originale de ce site, on trouve un message d'alerte contre cette fraude.


Mesures à prendre

Se méfier des courriels non sollicités.
Les escrocs usurpent volontiers, comme adresse d'expéditeur, le nom d'entreprises inspirant confiance.

Se méfier des courriels dont l'adresse de l'expéditeur n'est pas familière.

Prudence face aux courriels invitant à effectuer une action spécifique et menaçant sinon de conséquences fâcheuses (perte financière, plainte, blocage de compte, chance manquée, malheur).

Ne pas cliquer sur les annexes et ne pas suivre les liens indiqués dans les courriels suspects.

N'ouvrir en aucun cas les fichiers exécutables (exe) non sollicités reçus par courriel.

Prudence face aux courriels formulant une promesse irréaliste.

Prudence face aux courriels cherchant à éveiller la curiosité, en proposant par exemple des photos exclusives de catastrophes ou des révélations sur des personnalités connues.

Maintien à jour du système d'exploitation et des applications
Il ne suffit pas d'actualiser son système d'exploitation, il faut également mettre à jour des applications comme Acrobat Reader, Adobe Flash ou les programmes Microsoft Office. Le cas échéant, la fonction de mise à jour automatique sera activée.

Retour à vue d'ensemble Lettre d'information

Dernière mise à jour le: 15.10.2010

Fin secteur de contenu